Projet Sécurité Quai Voie

Assurer la sécurité des usagers du métro de Lyon par le contrôle automatique des chutes à la voie.

En 2017, le Groupe ALSTOM obtient du SYTRAL un marché pour la fourniture de Métro nouvelle génération avec son système de pilotage sans conducteur pour équiper la ligne B de Lyon. C’est dans le cadre de ce marché que le Groupe VIVERIS est engagé pour la fourniture du nouveau système de sécurité Quai Voie (SQV).

Le contexte

L’automatisation de la ligne B décidée par le Syndicat Mixte des Transports pour le Rhône a pour objectif de désengorger les métros aux heures de pointe et d’apporter de surcroît un confort aux voyageurs. Le projet prévoit l’augmentation de 50% du nombre de métros de la Ligne B, de 28% sur la Ligne D et de 12% sur la Ligne A.

Le défi

Concevoir un nouveau système en s’appuyant sur la réutilisation de briques logicielles et électroniques maitrisés par VIVERIS depuis 2009 pour une nouvelle ligne et un métro.

Le rôle de Viveris

Comprendre le contexte. Piloter la réalisation.

La technologie du système repose sur une barrière de faisceaux infrarouges se substituant aux portes palières, de part et d’autre de la voie, et sur toute la longueur du quai. En cas de coupure de faisceaux, l’intelligence du système détecte la présence d’une personne ou d’un objet tombé sur les voies et déclenche le freinage d’urgence des rames.

Le planning exige une première mise en service opérationnelle de ce système pour mi 2020 soit moins de deux années pour les études, les démonstrateurs, la production, les tests, la mise en service ainsi que la validation et l’obtention du certificat SIL2 par les organismes de sécurité en vue de l’exploitation.

L’équipe pluridisciplinaire est basée dans les locaux de Viveris à Villeurbanne, Grenoble, Rungis et Toulouse. Elle est composée d’ingénieurs en sureté de fonctionnement, d’ingénieurs systèmes, d’ingénieurs en électronique et informatique (firmware, logiciels embarqués temps réel, logiciels métiers) et d’ingénieurs V&V. Une équipe dédiée développe et met au point les moyens de simulation et de test nécessaires au projet.

En 2019, le système a été déployé en station permettant de valider les choix technologiques et les procédures d’installation. Ce jalon essentiel marque le début des travaux de validation et de mise en service.

Viveris aura su tirer profit de sa connaissance du système existant et des nouvelles technologies pour mettre au point cette nouvelle génération du système de détection de chute à la voie du métro de Lyon. 

Noël Fayard — Directeur de projet ALSTOM